Aloès des Barbades
Aloès du Cap
Aloe barbadensis
Aloe ferox


Les feuilles succulentes sont récoltées et découpées pour en récupérer le suc. Il est ensuite concentré. Le gel d'aloès est obtenu en recueillant le mucilage des cellules de la zone centrale de la feuille charnue.

Le gel et le suc des deux espèces sont dispensés en pharmacie, sont inscrites à la pharmacopée européenne et disposent de monographies de contrôle. Le gel ou le mucilage est aussi dispensé dans tout commerce.
Le gel est traditionnellement utilisé en application locale comme adoucissant et antiprurigineux dans les affections dermatologiques (crevasses, écorchures, piqûres d'insectes, gerçures, coups de soleil, brûlures superficielles, érythèmes fessiers) ; il entre dans la composition de nombreux produits dermo-cosmétiques.
Le suc est traditionnellement utilisé par voie orale dans le traitement occasionnel et de courte durée de la constipation, c'est un laxatif stimulant.

- Gel : il est souvent présenté sous forme de crème, de baume ou de produits solaires comme cicatrisant ou anti-inflammatoire.
- Suc par voie orale : 100 à 150 mg par adulte contenant 20 à 30 mg de dérivés hydroxyanthracéniques comme laxatif.

Pas de précautions pour le gel en usage externe. Par contre, le suc par voie orale est contre-indiqué chez la femme enceinte et les enfants de moins de 10 ans ; l'emploi doit être de courte durée (1 à 2 semaines), car les dérivés hydroxyanthracéniques entraînent une perte de potassium et une irritation des cellules épithéliales. Des doses trop élevées peuvent provoquer des diarrhées hémorragiques.