Souci des jardins
Calendula officinalis L.

Les parties utilisées sont les capitules séchés et conservés à l'abri de l'humidité. Ils contiennent au minimum 0,4 % de flavonoïdes exprimés en hypéroside.

Le souci est dispensé en pharmacie, les fleurs sont inscrites à la pharmacopée européenne et disposent d'une monographie de contrôle.
Les fleurs sont traditionnellement utilisées en application locale comme désinfectant dans le traitement des petites plaies, comme antiprurigineux et adoucissant dans les affections dermatologiques (crevasses, écorchures, piqûres d'insectes, gerçures, coups de soleil, brûlures superficielles, érythèmes fessiers) et comme antalgique en bain de bouche et gargarisme dans les affections de la bouche et du pharynx.

En infusion de 10 min : 1 à 2 g de fleur pour 0,15 litre d'eau en application locale ou en bain de bouche.

Pas de contre-indication en application locale, l'administration par voie orale n'est pas recommandée.