Alfalfa
Medicago sativa L.

Les parties utilisées sont le suc des feuilles et les sommités fleuries.

Il n'est pas inscrit aux pharmacopées française et européenne, mais figure sur la liste des aliments aromatisants naturels.
L ‘alfalfa n'a pas d'indication thérapeutique officielle, mais on la trouve en complément alimentaire comme fortifiant et contre les symptômes de la ménopause.

En infusion de 15 minutes : 5 à 10 g par jour pour ¼ de litre d'eau à boire. Le suc de feuille est proposé en complément alimentaire (gélule) pour fortifier les cheveux et les ongles cassants et l'extrait fluide contre les symptômes de la ménopause.

Les patients ayant eu des antécédents de lupus erythémateux ou de cancer hormono-dépendant doivent éviter l'alfalfa.