Phyllanthus
Phyllanthus amarus

Les parties utilisées sont les parties aériennes.

C’est une plante herbacée atteignant 50 cm de haut portant des feuilles alternes composées pennées. Les feuilles portent à leur partie inférieure de minuscules fleurs mâles vers la tige et femelles vers l’extrémité de couleur verdâtre. Les fruits sont des capsules.
En Afrique, elle est préconisée dans les diarrhées, les douleurs spasmodiques et les hémorroïdes. En Inde, c’est une plante utilisée dans les affections hépatiques, les jaunisses depuis le 2è siècle en médecine ayurvédique (Carika Samhita). Le suc de la plante fraiche ou la poudre de la plante sèche sont administrés.
Au Paraguay elle est recommandée comme diurétique et pour baisser le taux d’acide urique.

Composition chimique :
- flavonoïdes : quercetol
- ellagitanins : amariine, acide amariinique
- alcaloïdes : sécurinine, phyllanthine

Propriétés pharmacologiques démontrées:
Effet antiviral et hépatoprotecteur

Indications thérapeutiques officielles et réglementation :
La plante n’est pas inscrite à la pharmacopée française ou européenne.