Recommandations de l'EMEA concernant le dextropropoxyfène


L'agence européenne du médicament (EMEA) a annoncé le 25 juin qu'elle recommandait le retrait de tous les analgésiques contenant du dextropropoxyfène.
Cela concerne dans votre pharmacie les spécialités : DIANTALVIC, DIALGIREX, PROPOFAN et l'association paracetamol/dextropropoxyfène/caféine Winthrop.

Cet avis va à l'encontre de celui de l'AFSSAPS qui estimait qu'une restriction des indications était plus indiquée.
La France bénéficie en effet de conditions de dispensation beaucoup plus sûres que dans d'autres pays de la communauté. Les intoxications accidentelles ou volontaires sont donc plus rares.
Mais dans le cadre de l'harmonisation européenne du statut des médicaments contenant du dextropropoxyfène, la décision de la commission européenne s'imposera à tous les états membres.

L'EMEA recommande un retrait progressif. L'AFFSAPS propose une période transitoire d'un an après décision de la commission, temps suffisant pour trouver une alternative thérapeutique adaptée à chaque patient sans interruption des traitements antalgiques en cours.

Dans l'immédiat :
- n'utilisez ces médicaments que s'ils vous ont été prescrits personnellement
- ne dépassez en aucun cas les doses prescrites
- ne consommez ni alcool, sédatif, tranquillisant ou paracétamol pendant ces traitements
- n'hésitez pas à nous demander tout éclaircissement