Cacaoyer
Theobroma cacao

La partie utilisée est la fève : les cabosses sont récoltées sur des arbres de plus de cinq ans. Ouvertes, les graines sont mises à fermenter avec la pulpe puis séchées.

Le caco est dispensé dans tout commerce. Le beurre de cacao, de couleur blanc jaunâtre, obtenu par expression à chaud des fèves, figurait à la première édition du Codex (1818), mais ne figure plus à la 10ème édition de la pharmacopée française.
Le cacao et le chocolat sont essentiellement alimentaires, mais leurs qualités gustatives alliées à leurs effets pharmacologiques procurent un plaisir certain, associé à une action tonique et anti-stress.
Le beurre de cacao, qui fond à 35°C, est utilisé en pharmacie dans la préparation des suppositoires et des pommades.

20 à 100 g de chocolat peuvent être consommés par jour.