Epilobes
Epilobium parviflorum Schreb.
Epilobium angustifolium L.
Epilobium hirsutum L.


Les parties utilisées sont les parties aériennes ; l'identification de la plante sèche est difficile et possible grâce à la microscopie.

Les épilobes ne sont pas inscrites aux pharmacopées française et européenne.
Les épilobes ne disposent pas d’indication thérapeutique officielle. Elles sont proposées dans l'adénome bénin de la prostate.

Les parties aériennes en infusion : 1,5 à 2 g dans ¼ de litre d'eau à boire par jour, 20 jours par mois.

Précaution d'emploi : une rétention urinaire ou la présence de sang dans les urines nécessite une consultation médicale.
Pages 1 2 3 4 5