Pin sylvestre
Pinus sylvestris L.

Les parties utilisées sont les petits bourgeons entourant un bourgeon central plus volumineux, récoltés au printemps.

Le pin est dispensé en pharmacie, les bourgeons sont inscrits à la pharmacopée française et disposent d'une monographie de contrôle.
Le pin est traditionnellement utilisé par voie orale dans le traitement de la toux et des affections bronchiques bénignes, en gargarisme contre les maux de gorge et les affections buccales et localement contre le rhume.

En infusion 5 min : 2,5 g dans ¼ à ½ litre d'eau à prendre par jour.

Aucune précaution d'emploi aux doses thérapeutiques recommandées.