Thym
Thymus vulgaris L.

Les parties utilisées sont les feuilles et les fleurs, débarrassées des tiges. Elles renferment au minimum 12 ml/kg d'huile essentielle. La récolte s'effectue de préférence au début de l'après-midi, en début de la floraison ou à l'automne.

Le thym est dispensé en pharmacie et dans tout commerce, les feuilles et les fleurs sont inscrites à la pharmacopée européenne et disposent d'une monographie de contrôle.
Le thym est traditionnellement utilisé par voie orale dans le traitement de la toux et des troubles digestifs comme le ballonnement, les éructations et la flatulence, en application locale dans le traitement des petites plaies et du rhume et en gargarisme ou en bain de bouche dans les affections buccales ou les maux de gorge.
L'huile essentielle en diffusion et en massage est un anti-infectieux.

En infusion : 2 à 6 g par jour pour ¼ à ½ litre d'eau par jour en trois prises : 0,5 g à 1 g de thym par jour pour les enfants de moins de 1 an

Aucune précaution d'emploi des feuilles et des fleurs aux doses préconisées. En revanche, il faut respecter les posologies de l'huile essentielle car à forte dose elle est toxique et contre-indiquée chez la femme enceinte