Bourrache
Borago officinalis L.

Les parties utilisées sont les fleurs séchées rapidement, et l'huile des graines.

Les fleurs, dispensées en pharmacie et dans tout commerce, sont inscrites à la pharmacopée française et disposent d'une monographie de contrôle. L'huile, dispensée en pharmacie ou dans tout commerce, est inscrite à la pharmacopée européenne et dispose d'une monographie de contrôle.
Les fleurs sont traditionnellement utilisées par voie orale pour favoriser l'élimination rénale d'eau et dans les affections bronchiques bénignes.
L'huile s'utilise par voie orale dans le vieillissement cutané et en traitement adjuvant de l'eczéma.

En infusion : 5 à 10 g de fleurs pour respectivement ¼ et ½ litre d'eau à boire dans la journée.
Huile de graines : 200 mg par jour pendant un mois.

Précaution d'emploi : la présence d'alcaloïdes pyrrolizidiniques dans la fleur et la feuille, potentiellement toxiques sur le foie, devrait limiter son utilisation à un traitement de courte durée ou une consommation occasionnelle. En revanche, il n'y a pas d'alcaloïdes dans l'huile de bourrache.