Capucine
Tropaeolum majus L.

Les parties utilisées sont les fleurs entières, constituées des pétales et du pétiole.

La capucine est dispensée en pharmacie et dans tout commerce, les fleurs sont inscrites à la pharmacopée française et disposent d'une monographie de contrôle.
La capucine est traditionnellement utilisée en application locale dans les démangeaisons et desquamations du cuir chevelu avec pellicules et dans les affections dermatologiques (érythème solaire, brûlures superficielles, érythème fessier). Par voie orale, elle est traditionnellement indiquée dans les affections bronchiques aiguës bénignes.

En infusion de 10 min : 10 g de fleurs séchées ou 20 g de fraîches pour ¼ de litre d'eau en application locale ; 5 g de fleurs séchées pour ¼ à ½ litre d'eau à boire dans la journée pour les affections bronchiques.

Aucune contre-indication connue aux doses recommandées chez l'adulte, mais éviter la prise par voie orale chez l'enfant.
En condiment, les fleurs et les feuilles seront consommées à doses modérées.