Plantains
Plantago major L.
P. lanceolata L., P. media L


Les parties utilisées sont les feuilles, renfermant au moins 1,5 % de phényléthanoïdes exprimés en actéosides (pharmacopée européenne) ou 0,2 à 0,5 % d'aucuboside pour respectivement le grand plantain et le plantain lancéolé (pharmacopée française).

Le plantain est dispensé en pharmacie et les feuilles sont inscrites à la pharmacopée française (Plantago major) et européenne (P. lanceolata), elles disposent d'une monographie de contrôle.
Le plantain est traditionnellement utilisé en application locale, comme adoucissant et antiprurigineux dans les affections dermatologiques, crevasses, gerçures, écorchures, piqûres d'insectes, en collyre pour l'irritation ou la gêne oculaire, et par voie orale, en tisane contre la toux et les affections ORL.

Jus de feuilles fraîches (10-30 g) ou macération à froid des feuilles sèches (5 g/50 ml d'eau) en cataplasme, en application locale ou à boire.

Aucune précaution d'emploi aux doses thérapeutiques recommandées.