Jacques Fleurentin
Radis noir
Raphanus sativus

La partie utilisée est la racine.

Le radis noir est dispensé en pharmacie et la racine est inscrite à la pharmacopée française.
Le radis noir est traditionnellement utilisé par voie orale dans deux indications, comme cholérétique et cholagogue et au cours d'affections bronchiques aiguës bénignes.
Par voie locale en cas d'érythèmes solaires, de brûlures superficielles peu étendues et d'érythèmes fessiers. La cosmétologie l'emploie pour limiter l'alopécie.

Le jus de racine fraîche obtenu à l'aide d'un mixer : un verre à liqueur avant le repas principal.

Aucune contre-indication aux doses préconisées, mais le radis noir peut être difficile à digérer pour des personnes souffrant de digestions difficiles.
Pages 1 2 3 4 5 6 7