Jacques Fleurentin
Boldo
Peumus boldus

Les parties utilisées sont les feuilles séchées ; l'écorce est utilisée pour l'extraction de la boldine.

Le boldo est dispensé en pharmacie et les feuilles sont inscrites à la pharmacopée européenne et disposent d'une monographie de contrôle.
Le boldo est traditionnellement indiqué dans les troubles digestifs comme cholagogue, cholérétique et pour faciliter les fonctions d'élimination rénale et digestive.

En infusion 15 min : 2.5 à 5 g pour respectivement ¼ à ½ litre d'eau à boire dans la journée à la fin des repas.

Le boldo ne peut être utilisé en cas de calculs biliaires qu'après avis médical et il est contre-indiqué dans les obstructions biliaires.
Ne pas dépasser un mois de traitement.
L'huile essentielle de boldo est potentiellement toxique en raison de la présence d'ascaridol, une molécule active contre les vers.
Pages 1 2 3 4 5 6 7