Jacques Fleurentin
Fumeterre
Fumaria officinalis

Les parties utilisées sont les parties aériennes fleuries récoltées en été et séchées rapidement au soleil.

La plante est dispensée en pharmacie et les parties aériennes fleuries sont inscrites à la pharmacopée française.
La fumeterre est traditionnellement indiquée par voie orale pour favoriser les fonctions d'élimination rénale et comme digestif, cholérétique et cholagogue.

En infusion de 15 min : 2.5 à 5 g de fleurs fraîches ou séchées pour respectivement ¼ ou ½ litre d'eau à boire dans la journée avant chaque repas.

Aucune contre-indication aux doses préconisées ; on respectera un arrêt de traitement de dix jours avant toute nouvelle cure.
Pages 1 2 3 4 5 6 7