Noyer
Juglens regia

Les parties utilisées sont les folioles.

La feuille de noyer est dispensée en pharmacie, elle est inscrite à la pharmacopée française et dispose d'une monographie de contrôle.
La feuille est traditionnellement utilisée par voie orale dans le traitement des diarrhées légères et par voie orale ou locale dans les insuffisances veineuses comme les jambes lourdes ou les hémorroïdes.
En application locale, elle est aussi traditionnellement utilisée dans les démangeaisons du cuir chevelu et les pellicules, comme antiprurigineux et cicatrisant dans les affections dermatologiques (crevasses, écorchures, piqûres d'insectes), enfin en gargarisme contre les maux de gorge ou les affections buccales.
En Allemagne, la feuille n'est utilisée qu'en application locale dans les inflammations cutanées légères et contre la transpiration des mains et des pieds.

Voie orale : en décoction : 1,5 g pour ¼ de litre d'eau à boire par jour.
Application locale : en décoction 5 g pour ¼ de litre d'eau.

Aucune précaution d'emploi aux doses recommandées, le traitement sera limité à une semaine.