Absinthe
Artemisia absinthium L.

Les parties utilisées sont les feuilles ou les sommités fleuries renfermant au minimum 2 ml/kg d'huile essentielle.

Les feuilles et les sommités fleuries sont dispensées en pharmacie, sont inscrites à la pharmacopée européenne, et disposent d'une monographie de contrôle.
L'absinthe est traditionnellement indiquée par voie orale pour stimuler l'appétit.
L'ESCOP la préconise dans l'anorexie et la dyspepsie.

En infusion 15 min : 1.5 g pour ¼ de litre d'eau à boire 30 min avant les deux repas pour stimuler d'appétit et après les repas dans les dyspepsies ; l'amertume est très prononcée.

Les extraits alcooliques d'absinthe et d'huile essentielle sont interdits en France en raison de la présence de thuyone qui, à forte dose ou à doses faibles répétées, est neurotoxique et convulsivante. L'absinthe sera évitée chez la femme enceinte ou allaitante.