Aspérule odorante
Galium odoratum

Les parties utilisées sont les parties aériennes récoltées à la floraison.

La plante est dispensée en pharmacie et dans tout commerce, les parties aériennes sont inscrites à la pharmacopée française et disposent d'une monographie de contrôle.
L'aspérule est traditionnellement utilisée par voie orale dans le traitement des affections digestives comme les colites spasmodiques douloureuses, les gastrites, les ballonnements, les lenteurs à la digestion, les éructations et les flatulences et également comme sédatif dans la nervosité et les troubles du sommeil.

En infusion 15 min : 2.5 à 5 g pour respectivement ¼ à ½ litre d'eau à prendre dans la journée.

Aucune précaution d'emploi aux doses recommandées pour la plante en infusion.
La teneur en coumarine du vin de mai ne doit pas dépasser 5 mg/l, car une consommation abusive de doses élevées (4g chez l’homme) induit des nausées, des vomissements, des vertiges et des maux de tête. La coumarine est normalement dégradée par le foie mais, prise en excès, elle peut induire une toxicité hépatique.