Nerprun
Rhamnus catharticus L.

Les parties utilisées sont les fruits récoltés à maturité.

Le nerprun est dispensé en pharmacie, il est inscrit à la pharmacopée française mais ne dispose pas de monographie de contrôle.
Le fruit est traditionnellement indiqué par voie orale pour le traitement de courte durée de la constipation occasionnelle.
La pulpe de fruit, moins riche en hétérosides anthraquinoniques, est traditionnellement utilisée comme laxatif de lest dans le traitement de la constipation.

En infusion 15 min : 2 g de fruits secs pour ¼ de litre d'eau, à boire le soir au coucher pour l'adulte ou en dose réduite pour l'enfant de plus de 12 ans.

Les traitements ne doivent pas dépasser une à deux semaines. Les hétérosides (glucofrangulines et dérivés) sont irritants pour les cellules épithéliales de l'intestin. Le nerprun est contre-indiqué en cas d'occlusion intestinale ou de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin et déconseillé chez l'enfant de moins de 12 ans.