Bourdaine
Rhamnus frangula

La partie utilisée est l'écorce séchée des tiges et des branches renfermant au minimum 7 ‰ de glucofrangulines.

L'écorce est dispensée en pharmacie, elle est inscrite à la pharmacopée européenne et dispose d'une monographie de contrôle.
L'écorce est traditionnellement indiquée par voie orale pour le traitement de courte durée de la constipation occasionnelle.

En infusion 15 min : 0.5 g d'écorce sèche pour ¼ de litre d'eau, à boire le soir au coucher pour l'adulte ou en dose réduite pour l'enfant de plus de 12 ans.
L'écorce fraîche doit être évitée.

Des doses trop élevées peuvent engendrer une diarrhée et des douleurs abdominales. Les traitements ne doivent pas dépasser une à deux semaines. Les hétérosides (glucofrangulines et dérivés) sont irritants pour les cellules épithéliales de l'intestin. La bourdaine est contre-indiquée en cas d'occlusion intestinale ou de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin et déconseillée chez l'enfant de moins de 12 ans. Les anthraquinones métabolisées peuvent colorer les urines en brun-rouge.