Jacques Fleurentin
Badiane de Chine
Illicium verum

La partie utilisée est le fruit.

La plante est dispensée en pharmacie, le fruit est inscrit à la pharmacopée européenne.
L'huile essentielle ne peut être délivrée qu'en pharmacie avec une ordonnance du médecin ou dans certaines préparations inscrites à la pharmacopée française.
La badiane de Chine est traditionnellement utilisée par voie orale dans le traitement des affections digestives comme les colites spasmodiques douloureuses, les gastrites, les ballonnements, les lenteurs à la digestion, les éructations et les flatulences.

En infusion 15 min : 2,5 à 5 g pour ¼ à ½ litre d'eau à boire par jour après les repas.

La badiane de Chine a été falsifiée par la badiane du Japon (Illicium anisatum) qui renferme des lactones sesquiterpéniques (anisatine, néoanisatine) convulsivantes. Plusieurs personnes ont été intoxiquées en France, notamment avec du vin chaud aromatisé à la badiane du Japon, en Espagne et aux Pays-Bas de telle sorte qu'elle a été interdite de vente de 2001 à 2006.
L'identification du fruit est difficile, celui de la badiane de Chine est plus gros et aplati de façon régulière, alors que celui de la badiane du Japon est plus petit et relevé en pointe aux extrémités.
L'huile essentielle de badiane de Chine est toxique à fortes doses.