Jacques Fleurentin
Marjolaine
Origanum majorana

Les parties utilisées sont les sommités fleuries et les feuilles récoltées à la floraison.

La marjolaine est dispensée en pharmacie, les sommités fleuries et les feuilles sont inscrites à la pharmacopée française.
La marjolaine est traditionnellement utilisée par voie orale dans le traitement des affections digestives comme les colites spasmodiques douloureuses, les gastrites, les ballonnements, les lenteurs à la digestion, les éructations et les flatulences et des affections bronchiques aiguës bénignes.
En traitement local, contre le rhume et les affections de la bouche et du pharynx.

En infusion 10 min : 1,25 à 2,5 g pour respectivement ¼ à ½ litre d'eau à boire dans la journée.

Aucune précaution d'emploi aux doses préconisées.
Par voie orale l'huile essentielle est neurotoxique.