Viorne
Viburnum prunifolium L.

Les parties utilisées sont les écorces des tiges. Elles possèdent une odeur rappelant celle de la valériane et une saveur légèrement astringente et amère.

La viorne est dispensée en pharmacie, l'écorce de tige est inscrite à la pharmacopée française et dispose d'une monographie de contrôle.
La viorne est traditionnellement indiquée par voie orale et en usage local dans le traitement des troubles de la fragilité capillaire cutanée, dans l'insuffisance veineuse et dans la crise hémorroïdaire.

En infusion ou décoction 15 min : 2,5 à 5 g pour respectivement ¼ et ½ litre d'eau à boire dans la journée ou en application locale.

Aucune précaution d'emploi aux doses thérapeutiques recommandées.